jeudi 16 octobre 2014

Echanger les composants sans éteindre le téléphone



Le Projet Ara de Google n'en finit plus de faire parler de lui. Et pour cause : c'est une petite révolution que s'apprête à mener le géant du web avec son smartphone modulaire. On apprend aujourd'hui que nous serons en mesure d'échanger la quasi-totalité de ses composants, sans jamais éteindre le téléphone.


Pouvoir changer un composant, en particulier de son smartphone, est une fonctionnalité dont tout le monde, ou presque, rêve. La fonction est désormais accessible sur un prototype, mais qui devient chaque jour de plus en plus tangible. Après tout, ne pouvons nous pas monter une tour d’ordinateur comme bon nous semble aujourd’hui ?

Sur le papier, l’idée est merveilleuse, puisque nous pourrions grâce à cette avancée être en mesure de conserver le même téléphone pendant « cinq ou six ans », en changeant uniquement certains composants. Concrètement, vous n’achèteriez plus un téléphone pour son appareil photo puisque vous pourriez acheter le module appareil photo qui vous intéresse.

Et les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là ! On apprend aujourd’hui que nous serons en mesure d’échanger la quasi-totalité des composants, sans jamais éteindre le téléphone. Paul Eremenko vient de dévoiler la possibilité d’échanger les modules tout en laissant le téléphone allumé – exception faite pour le CPU et l’écran -. Nous devons cette petite révolution à une version modifiée d’Android L, développée en collaboration avec Linaro.

Utile ? Peut-être pas pour tout le monde. Toutefois, le projet Ara reste impressionnant,  imaginez être en mesure d’échanger votre appareil photo contre un haut-parleur de qualité, un capteur d’air ou quoi que ce soit que Google ait derrière la tête. Notons que selon les dernières annonces, les premiers exemplaires de ce projet seront mis en vente dès le mois de Janvier 2015.

Bizarrement, les premiers intéressés sont les gouvernements et l’armée

L'article complet sur :
http://www.gizmodo.fr/2014/10/01/projet-ara-composants.html

Et vous que pensez-vous de cette article ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire