mardi 11 novembre 2014

Un module pour mesurer le taux d’oxygène dans le sang



Paul Eremenko, le responsable du Projet ARA pour Google a montré un nouveau module pour son futur smartphone modulaire : un oxymètre.


Les ingénieurs du Project ARA vont toujours plus loin et promettent que ce nouveau mobile ARA supportera des composants ou des périphériques encore jamais vus sur des smartphones. Et si quelques modules originaux ont déjà été montrés ou envisagés (des appareils photo très spécialisés, entres autres), on ne savait pas encore exactement quels types de modules allaient proposer Google.

Paul Eremenko, le responsable du projet a toutefois profité de la conférence Expand NY 14 qui se tenait à New York le 7 et 8 novembre dernier pour monter un module original. Il a en effet attaché un module à un prototype d’un téléphone ARA et a demandé à son interviewer de poser son doigt dessus. Le module en question était en fait un oxymètre, un capteur (en fait une LED) permettant  de mesurer la concentration d’oxygène dans le sang. Le responsable du Projet ARA a ensuite expliqué que les téléphones modulaires peuvent s’avérer idéals pour embarquer ce type de « petit matériel » à but médical.


Paul Eremenko s’est également montré un peu plus bavard que d’habitude lors de cette conférence. Il a ainsi annoncé que le Projet ARA ne sera pas commercialisé avant l’année prochaine. « Nous prévoyons de réaliser un test auprès des consommateurs en 2015 » précise-t-il. Rappelons qu’une conférence dédiée au Projet ARA se tiendra dès le 14 janvier prochain. On devrait notamment en apprendre un peu plus sur le planning de commercialisation de ce téléphone modulaire.

Il serait marrant de voir débarquer des bibliothèques de modules dédiaient à des corps de métier spécifique : médecine, architecture, biologie...

L'article complet ici

Et vous que pensez-vous de cet article ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire